samedi 4 octobre 2008

Concept #1


New Scientist est un de mes magazines chouchou, si ce n'est le chouchou d'entre tous les chouchous. Sur sa page Tech, on peut découvrir les étonnants résultats d'une étude fort intéressante aux ouvertures plus qu'impertinentes. Au Hewlett-Packard Lab de Palo Alto en Californie (là-même où fut découvert le double-bind et la cravate de notaire de belle-mère ; oui, émotion) on vient de se rendre compte qu'en contexte de crowdsourcing (en gros le suçage de tous par quelques-uns – voir « Netvibes ») la satisfaction égotiste primerait sur le souci du bien commun. Et mon séant de se doter à l'instant d'un nouvel orifice.



3 commentaires:

Dorham a dit…

Heu, y avait besoin d'expériences scientifiques pour prouver ça ? C'était déjà mentionné par les Manuscrits de la Mer Morte !

Vince a dit…

la vache, ça c'est du scoop ma cocotte :)

encore des branleurs payés à ne rien faire ces nious siantistes !

ElGaub a dit…

Oui mais si tout le monde parvient à la satisfaction égotiste alors on maximise la satisfaction du bien commun (alors que si tout le monde cherche à satisfaire le bien commun au dépends de sa satisfaction personnelle, la somme des satisfactions ne sera pas maximale). Donc pour maximiser la satisfaction du bien communs il faut faire primer sa satisfaction égotiste. CQFD.

Ya kekchose qui cloche ??