mardi 29 juillet 2008

Mémé bourrée



La musaraigne de Malaisie (Ptilocercus lowii) est sur les rangs pour décrocher la palme de l'animal le plus cool du monde. Outre qu'elle a une queue poilue, qu'elle est la bestiole encore en vie aujourd'hui se rapprochant le plus de notre ancêtre commun, elle se nourrit exclusivement de bière. En l'occurrence, il s'agit du nectar fermenté d'un palmier (Eugeissona tristis) titrant à 3,8%. Régime exclusif on a dit, et jamais ivre notre grand-mère à tous. Les premières études démontrent que son organisme lui permettrait de dégrader très rapidement l'alcool. Pour autant, les gélules d'extraits de musaraigne malaisienne sont inefficaces pour leurrer les alcootests – inutile donc pour Roselyne Bachelot d'essayer de les interdire.




***

Sources :

- Malaysian Shrew Survives on Beer
- Chronic intake of fermented floral nectar by wild treeshrews



3 commentaires:

Vincent a dit…

lol ! :D

Aloïs Hiller a dit…

Par contre, elle est moyennement comestible, Mamie Nova. On peut pas tout avoir.

j-f santoro a dit…

Faire souffler à votre place la musaraigne de Malaisie que vous gardez toujours avec vous : l'apparition manquant d'occurences préalables reste inidentifiable pour l'alcootesteur, sa vue et sa compréhension se brouillent et gardent la scène invisible, c'est gagné.