vendredi 23 janvier 2009

Silex

Dans un épisode de Nip/Tuck assez mythique (3.13 Joy Kringle ndlr), une femme se découvre un lithopédion. Soit un foetus mort, calcifié mais non expulsé par l'organisme. Selon le Sun, une vieille Chinoise de 92 ans venue consulter pour des douleurs gastriques s'est rendu compte que la source de ses maux n'était pas son estomac mais son utérus – dans lequel flottait un fœtus mort depuis plus de 60 ans. Consciente de la « fausse couche » en 1948, Huang Yijun était à l'époque trop pauvre pour se payer l'opération qui l'aurait débarrassée des restes. Les médecins chargés de l'affaire ont été « incroyablement surpris » par le bon état du fœtus et l'excellente santé de sa mère.



3 commentaires:

Manuel Montero a dit…

ça pourrait ne pas être drôle, sans le chat et la curiosité chinoise, ouf.

Manuel Montero a dit…

En fait il y a eu une lignée de historiens dont Pline, qui rédigeaient leur chronique de cette façon, par le monstrueux et le curieux.

dans ma tombe a dit…

il a raison le bébé, rester bien au chaud et se laisser bercer par le liquide amniotique.
Quand même plus agréable que de risquer s'étouffer et se disloquer les os dans l'étroitesse du canal vaginal . Pour sortir dans un monde froid, triste et cruel.