samedi 31 janvier 2009

Slip






C'est donc l'histoire du Russe bourré qui veut se faire sucer par un raton-laveur et arrive aux urgences après s'être fait détruire la bite à coup de dents.

2 commentaires:

Abstrait ≠ Concret a dit…

FAIL!

Goran a dit…

Il y a peut-être deux façons d'enc... des raton-laveurs :
avec ou sans leur consentement.

P.S. ce n'est pas un fantasme qui s'exprime mais la poésie de Boris Vian, p.70 de "Cantilènes en gelée"