mercredi 26 novembre 2008

Grave

Quand je lis ce genre de choses, je me dis qu'on en sortira jamais, ou qu'il faudra au moins 500 000 ans pour qu'on en sorte, de l'hystérie reproductive normalisante, des chialeries bébésques, du "droit de l'enfant à naître" (lol ? non, sérieux quoi, c'est payé avec nos impôôôôts tout ce gerboulis symbolistico-chrétiento-de-merde ?). Et puis ensuite, j'ai le réflexe chant du cygne (cet animal stupide et mauvais qui, sentant sa mort prochaine, pousse un cri encore plus sonore et infâme que d'habitude), ils dressent des barricades les cons, sniffant dans l'air les prémisses de leur kreuvure. Et 500 000 ans, finalement, ça passe vite.

16 commentaires:

binnie a dit…

n'importe quoa :

«Ses enfants vont voir leur maman enceinte mais n'auront pas de petit frère ou de petite sœur»

ahahah ! c'est l'excuse la plus naze que j'ai lu à ce sujet.

sur que c'est mieux quand ta mere est payée 1000 € par mois a bosser dans un bureau 10 h par jour et que tu las vois pas.

peggy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
peggy a dit…

pour moi, l'excuse la pire du pire du pire, est le trip autour de l'objectivation de l'enfant, comme quoi l'enfant devient un objet s'il est "fait" par mère porteuse, dans ce cas stérilisons les meufs qui font des gosses pour s'attacher un mec, les mecs qui font des gosses par narcissisme, les couples qui font des gosses pour recoller les morceaux, etc.

Anonyme a dit…

Evidemment, mieux vaut être une petite mutante bien avancée, et posséder la structure psychologique et morale adaptée pour accueillir avec enthousiasme ce genre de tripatouillage. Bouh, qu'ils sont vieux et réac!

peggy a dit…

oui, ça peut toujours aider

(morue)

Anonyme a dit…

Votre seule maxime en fait c'est: Ben, puisqu'on peut le faire , pourquoi on le fait pas?

(morue dessalée alors)

peggy a dit…

en gros ouais
et même "ce qu'on ne peut pas le faire, cherchons à le faire"

ça vous le troue hein ?

Anonyme a dit…

Bon, on pourrait discuter des conceptions qui se trouvent logiquement impliquées par une telle axiomatique...mais encore...
A part les tympans (éventuellement)ça ne me troue rien du tout, c'est juste un bruit de fond de plus en plus envahissant.

peggy a dit…

c'est tout de même bizarre, car un anti mère-porteuse va faire en sorte que personne ne se mère-porte, alors qu'un pro mère-porteuse n'en a absolument rien à foutre qu'on ne se mère-porte pas - vous la sentez la différence ?

Anonyme a dit…

Non, pas vraiment, j'avoue que ces histoires de méméportation me passionne moins que vous. Mais si on vous suit, la famille peut être indéfiniment décomposée et recomposée au gré des lois dictées par le caprice individuel et le marché. On choisit son appartenance comme son opérateur téléphonique...yeah!

peggy a dit…

c'est beau la sémantique, moi je dirais plutôt "désir individuel", mais c'est selon, je parie que vous être friande de "manipulation génétique" me trompe-je ?

et sinon oui, je préfère qu'on choisisse son appartenance, même de manière mercantile, plutôt que l'on se la fasse imposer de l'extérieur, du passé, des morales...

Anonyme a dit…

ça a le mérite d'être clair. Donc, après comparaison des forfaits familiaux proposés, en toute logique on doit pouvoir résilier à tout moment et, dans l'idéal, sans préavis. Il faut sûrement voir là le modèle d'une vie enfin libre et moderne, débarrassée des contraintes désormais périmées (d'où surement mon assignation au genre féminin que, libéralement, vous m'attribuez).

peggy a dit…

statistiquement, ce sont les femmes qui s'offusquent sur ce genre de choses (la modification de la "nature" reproductive) quand les hommes, eux, s'offusquent de l'annulation de leurs chances reproductives (avortement) - désolée donc si j'ai mal jugé votre genre, après tout, on s'en fout, c'est une question grammaticale

sinon, je ne vois pas trop où vous voulez en venir, si vous pouviez être plus clair(e), ça m'arrangerait

Vince a dit…

on se calme les filles !
ça vous tente un petit combat dans la boue ? :))

GW a dit…

J'ai rien compris mais s'il faut mettre quelqu'un enceinte, j'ai l'habitude.

Ludovic a dit…

Le Marché contre le passé ?

Moi, je crois que je préfère encore les liens, au moins c'est nourrissier.